• header-zhom

Programme MANG

Posté le

MANG

Contexte & objectifs

Inscrit à l’action préparatoire BEST de la Commission européenne, le projet Mang bénéficie d’un financement de l’Agence française de Développement.

Mis en œuvre par le GIP Aten et par le Conservatoire du Littoral le projet vise à impulser une dynamique collective pour la préservation des zones humides littorales de l’Outre-mer européen.

logos

8 sites pilotes  à Saint-Pierre et Miquelon, à Saint-Martin, à Saint-Barthélemy, en Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Mayotte et à La Réunion… et plus largement tout RUP et PTOM voisins souhaitant s’impliquer dans ce réseau.

mosaique-mang

Plusieurs constats :

  • les zones humides de l’Outre-mer européen sont mal connues et peu gérées,
  • les acteurs impliqués dans la gestion de ces zones humides ont besoin d’échanger leurs expériences et de renforcer leurs compétences,
  • des méthodes et approches de gestion adaptées aux contextes locaux doivent être développées,
  • les besoins de renforcement des connaissances et l’adaptation des outils doivent trouver des réponses opérationnelles.

Et pourtant…

  • les enjeux de préservation de la biodiversité dans ces milieux sont indéniables,
  • les services rendus par ces écosystèmes à leurs territoires et aux populations locales sont immenses,
  • plusieurs zones humides littorales de l’Outre-mer européen font l’objet d’une reconnaissance internationale  (Convention de Ramsar, MAB, etc.).

Les objectifs de ce programme sont de simplifier la gestion des zones humides afin de la rendre plus efficace. Pour cela, il s’agit :

  • d’améliorer la connaissance des zones humides d’outre-mer grâce à une méthodologie simple et reproductible de diagnostic écologique,
  • de définir, avec les acteurs locaux, des objectifs de gestion et mettre en place des suivis grâce à l’élaboration de protocoles standardisés simples et reproductibles,
  • de promouvoir une gouvernance de gestion participative des zones humides,
  • de renforcer le partage d’expériences entre les gestionnaires des différents territoires et de vulgariser les résultats auprès des populations locales,
  • d’impulser une dynamique collective pour la préservation des zones humides littorales de l’outre mer européen.

Le déroulé du projet s’articule autour de trois phases :

  • 1ère phase : établir des préconisations de gestions pour les sites pilotes :
    • L’analyse de la bibliographie existante, afin de déterminer l’état initial des sites.
    • La réalisation de diagnostics sur les compartiments biologiques, eau et sédiment, afin de compléter les données disponibles. Ces diagnostiques permettront de mieux comprendre le fonctionnement des sites et de déterminer leur état écologique.
    • A partir de ces éléments, et en concertation avec les acteurs des territoires concernés tout au long du déroulement de la première phase, un plan de gestion simplifié sera établi pour chacun des sites.
  • 2nde phase : établir des méthodologies simples et reproductibles :
    • L’élaboration d’une méthode de diagnostic applicable à l’ensemble des sites et simple à mettre en œuvre par les gestionnaires, associée à un outil d’aide à la prise de décision pour la réalisation du diagnostic.
    • La proposition de protocoles de suivis simples et standardisés, répondant aux besoins locaux et régionaux, formant une boite à outils.

Les résultats de cette seconde phase sont désormais disponibles et téléchargeables dans la rubrique Boîte à outils MANG : outils de diagnostic et de suivis.

  • 3ème phase : former les gestionnaires d’Outre-mer :
    • Sur les zones humides littorales (fonctionnement, services écosystémiques, menaces)
    • Sur la boite à outils diagnostic, gouvernance et suivis, élaborée à la phase 2

Contact

Cité administrative
de Circonvallation
Rue Alexandre Buffon
97100 BASSE-TERRE
05 90 81 81 29
contact@pole-zh-outremer.org

Les autres Pôles-relais